À propos de la mosaïculture

L’exposition d’art horticole Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 fleurira au Québec, du 22 juin au 6 octobre 2013, au Jardin botanique de Montréal. Des œuvres végétales spectaculaires en deux et trois dimensions, créées par les meilleurs artistes-horticulteurs au monde, composeront un circuit enchanteur à parcourir en famille. L’événement culturel incontournable de l’été.

Les visites peuvent se faire de jour seulement : site accessible de 9 h à 18 h. 

Notez que les Mosaïcultures ne sont pas éclairées en soirée.

À propos de l’organisateur :
Mosaïcultures Internationales de Montréal (MIM)

La corporation sans but lucratif, Mosaïcultures Internationales de Montréal, a été créée en 1998 pour mettre sur pied la première édition des Mosaïcultures Internationales®, au parc des Éclusiers du Vieux-Port de Montréal et ce, en collaboration avec le Service des Parcs, Jardins et Espaces verts de la Ville de Montréal. Sa mission est de promouvoir l’art des jardins et l’horticulture comme une expression des valeurs du nouveau millénaire et une composante du paysage urbain. L’organisation a représenté la Ville de Montréal aux Mosaïcultures Internationales® de Shanghai en 2006 et d’Hamamatsu en 2009. Ses œuvres ont remporté dans les deux cas, le Grand Prix d’honneur du jury international et le Grand Prix du public. MIM représentera la Ville de Montréal à la  9th China International Garden Expo à Beijing au printemps 2013.

Bref historique :

2000 – Première mondiale à Montréal 2000

Thème : La planète est une mosaïque
Participants : 35 villes et organisations de 14 pays
Visiteurs : 730 000 (110 jours)

2003 – Mosaïcultures Internationales Montréal 2003

Thème : Mythes et légendes du monde
Participants : 51 villes et organisations de 32 pays
Visiteurs : 755 000 (110 jours)

2006 – Mosaïcultures Internationales Shanghai 2006

Thème : La terre, notre village
Participants : 55 villes et organisations de 15 pays
Visiteurs : Plus de 1 000 000 (76 jours)

2009 – Mosaïcultures Internationales Hamamatsu

Sous l’égide du prince Akishino

Thème : Symphonie de l’homme et de la nature
Participants : 97 villes et organisations de 25 pays
Visiteurs : 865 000 (66 jours)

 

À propos de la compétition :
Mosaïcultures Internationales®

L’événement Mosaïcultures Internationales® est à la fois une compétition internationale de mosaïculture, une exposition sur l’art horticole et une occasion d’échanges d’expertise entre les Services ou Départements des parcs, jardins et espaces verts des villes, provinces, institutions et pays de l’ensemble de la planète. Les œuvres présentées doivent refléter la culture du participant à partir d’un thème prédéterminé tout en respectant les principes du développement durable. La compétition se déroule tous les trois ans et offre également aux participants l’opportunité de présenter leurs attraits. Un jury international composé de personnalités reconnues dans le domaine décerne les différents prix attribués aux oeuvres présentées. Le public est également invité à voter pour son oeuvre favorite.

À propos du Comité International de Mosaïculture (CIM)

Les Mosaïcultures Internationales® relèvent du Comité International de Mosaïculture créé lors de la première édition de l’an 2000 tenue à Montréal (MIM 2000). Sa mission est de favoriser le développement et l’innovation en mosaïculture et encadrer les compétitions dans le cadre d’événements internationaux, nationaux et locaux et de permettre le rayonnement de l’art des jardins en encourageant les échanges professionnels et amicaux entre les intervenants intéressés par la mosaïculture.

À propos de la mosaïculture

La mosaïculture se définit comme un art horticole raffiné qui permet la réalisation de véritables œuvres artistiques végétales en utilisant principalement des plantes à feuillage coloré généralement annuelles et quelques fois, vivaces. Des dessins, motifs, sculptures et reliefs de deux ou trois dimensions sont ainsi créés et offrent une quintessence de couleurs et une vaste diversité de feuillages. Cet art ornemental multiple et complexe emprunte à la sculpture, sa structure et son volume; à la peinture, sa palette de couleurs; et à l’horticulture, l’utilisation de végétaux dans un environnement vivant, en constante transformation. Il faut distinguer la mosaïculture de l’art topiaire qui met en scène essentiellement des arbustes taillés pour créer différentes formes.

À propos de nos bénévoles

Plusieurs bénévoles travaillent à rendre encore plus riche la visite des Mosaïcultures. En effet, les Amis du Jardin botanique de Montréal proposent des visites guidées où vous pouvez en apprendre plus sur les espèces qui composent les œuvres. Merci à nos 126 bénévoles!