Lancement officiel de Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 Terre d’Espérance

Préparez-vous à mettre vos sens à l’épreuve, du 22 juin au 29 septembre 2013, au cœur du Jardin botanique de Montréal!

C’est aujourd’hui qu’avait lieu l’annonce officielle de la tenue de la compétition d’art horticole la plus prestigieuse sur la scène internationale : Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 (MIM2013). Pour l’occasion, de nombreux invités de marque ont assisté au dévoilement de la thématique Terre d’Espérance orientée vers la biodiversité de la planète. De plus, pour donner le coup d’envoi, la maquette de l’œuvre maîtresse « L’arbre aux oiseaux », illustrant une soixantaine d’espèces d’oiseaux et de batraciens les plus menacées sur Terre, a été offerte au Jardin botanique de Montréal.

Les pays participants
Cette compétition voit le jour grâce au partenariat entre deux géants de l’horticulture de renommée internationale : les Mosaïcultures Internationales de Montréal (MIM) et le Jardin botanique de Montréal – un Espace pour la vie. Les organisateurs présenteront une quarantaine d’œuvres, toutes plus spectaculaires les unes que les autres, provenant d’Europe, d’Asie, des Amériques, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Au total, quelque 200 artistes horticulteurs, les plus talentueux au monde, se disputeront le Grand Prix d’honneur du jury international et le Grand Prix du public.

« À ce jour, la Belgique, la Chine, la Corée du Sud, l’Espagne, les États-Unis, la France, le Japon, le Mexique, la Turquie et des pays d’Afrique ont confirmé leur participation », a annoncé Lise Cormier, directrice générale de MIM. « Cet événement se veut une vitrine internationale de l’art de la mosaïculture et un impressionnant kaléidoscope culturel », a-t-elle ajouté.

La Ville de Montréal apporte son soutien
Pour sa part, le maire de Montréal a déclaré : « La Ville de Montréal est heureuse d’apporter son soutien à la réalisation de cet événement. L’objectif de Montréal est de consolider toujours davantage le positionnement de notre ville comme métropole créative mais aussi comme ville engagée en faveur de la biodiversité. Cet été, les Mosaïcultures vont augmenter l’attrait de Montréal comme destination touristique et, sans nul doute, accroître le rayonnement de notre Jardin botanique qui occupe déjà le 3e rang en importance au monde, de quoi être fiers! ».

La thématique Terre d’Espérance
Les MIM2013 misent sur l’émerveillement des visiteurs pour les sensibiliser à l’importance de préserver la richesse que constitue la vie sur la Terre. Tout en représentant leur culture, les pays participants créeront leur mosaïculture en s’inspirant du thème Terre d’Espérance décliné en six volets :

  • L’interdépendance entre l’homme et la nature;
  • l’action positive de l’homme sur son environnement;
  • les espèces et écosystèmes menacés en voie d’extinction;
  • la nature en ville;
  • la beauté et la fragilité de la vie sur la planète;
  • la paix : condition essentielle de survie pour la planète.

Un parcours de 2 kilomètres
Une combinaison savante et créative de plus de trois millions de plantes constituera un parcours de 2 km. Les visiteurs pourront apprécier des sculptures vivantes de plus en plus complexes et raffinées, des créations en deux et trois dimensions aux titres évocateurs tels la Terre-Mère ou Patchamama pour les Amérindiens d’Amérique du Sud, L’arbre aux oiseaux, L’homme qui plantait des arbres et Les esprits de la forêt. Des activités d’animation offriront une expérience éducative et ludique tout en invitant les visiteurs à poser des gestes écoresponsables.

Le Jardin botanique de Montréal un Espace pour la vie
Charles-Mathieu Brunelle, directeur général d’Espace pour la vie, se réjouit de la collaboration établie avec MIM 2013 : « Le Jardin botanique de Montréal, l’un des plus grands et prestigieux au monde, est le plus bel environnement que l’on pouvait imaginer pour accueillir les œuvres majestueuses de MIM2013. Ses riches collections, les recherches qui s’y mènent, son intention de faire vivre et comprendre la biodiversité, la mission qu’il partage avec le Biodôme, l’Insectarium et le Planétarium Rio Tinto Alcan, donnent une dimension particulière à l’événement, conviant chaque visiteur non seulement à vivre une expérience saisissante, à la hauteur de ces œuvres, mais aussi à se rapprocher davantage de la nature. »

Les partenaires institutionnels
La réalisation de Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 – Terre d’Espérance est rendue possible grâce à la participation financière des différents paliers gouvernementaux, présents lors de l’annonce. La Ville de Montréal accorde 4,5 millions $ et Développement économique Canada investit 3 millions $. Pour leurs parts, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire et Tourisme Québec octroient 1,8 millions $. Tourisme Montréal finance l’événement en attribuant une somme de 200 000 $.

Un million de visiteurs
Les organisateurs prévoient qu’un million de visiteurs s’émerveilleront d’œuvre en œuvre tout au long du parcours durant l’été 2013. La réalisation de ces mosaïcultures mettra à contribution l’industrie horticole du Québec ainsi que des firmes spécialisées en environnement, en architecture du paysage, en génie et en design. L’impact économique de l’événement au Québec est de 46,2 millions $, avec une valeur ajoutée de 25,8 millions $ ce qui soutiendrait l’équivalent de 733 emplois.

Billetterie ouverte : http://mosaiculturesinternationales.ca/reservez-vos-billets/

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

L’événement incontournable de l’été 2013 se déploiera au cœur du Jardin botanique de Montréal – un Espace pour la vie, du 22 juin au 29 septembre.

Merci aux partenaires officiels de l’événement; Éco Entreprises Québec et Hôtel Auberge Universel.